Identification

EVANGELISER LES ENFANTS, EST- CE BIEN UTILE ?

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Quand le peuple de Juda et de Jérusalem fut emmené en captivité, les pauvres furent laissés à Jérusalem avec leurs enfants, et Jérémie le prophète, avec eux. Beaucoup de ces enfants mouraient de faim, car il n’y avait pas assez à manger et aucun moyen de se procurer de la nourriture.

Jérémie s’écria : « Mes yeux se consument dans les larmes, mes entrailles bouillonnent, ma bile se répand sur la terre, à cause du désastre de la fille de mon peuple, des enfants et des nourrissons en défaillance dans les rues de la ville. Ils disaient à leurs mères : où y a–t–il du blé et du vin ? Et ils tombaient comme des blessés dans les rues de la ville, ils rendaient l’âme sur le sein de leur mère. ».
(Lamentations de Jérémie 2.11-12.)


Jérémie encouragea le peuple de Dieu à se lamenter et à prier : « Leur cœur crie vers le Seigneur. Mur de la fille de Sion, répands jour et nuit des torrents de larmes ! Ne te donne aucune relâche, et que ton œil n’ait point de repos !

Lève-toi, pousse des gémissements à l’entrée des veilles de la nuit ! Répands ton cœur comme de l’eau, en présence du Seigneur ! Lève tes mains vers Lui pour la vie de tes enfants qui meurent de faim aux coins de toutes les rues ! ».
(Lamentations de Jérémie 2.18-19.)


Jérémie accusait le peuple de Dieu de cruauté : « Les chacals même présentent la mamelle, et allaitent leurs petits ; mais la fille de mon peuple est devenue cruelle comme les autruches du désert. La langue du nourrisson s’attache à son palais, desséchée par la soif ; les enfants demandent du pain, et personne ne leur en donne. ».
(Lamentations de Jérémie 4.3-4. )


Les conditions des enfants de Jérusalem d’alors rappellent celles des enfants du monde entier aujourd’hui. Les enfants de Jérusalem mouraient d’une faim physique. Les enfants d’aujourd’hui ont faim de salut. Ils étaient des centaines ; aujourd’hui, ils sont des centaines de millions.

Nul autre que Dieu ne peut répondre à ce terrible besoin actuel, mais Il ne peut y répondre que si son peuple prie comme Jérémie priait et encourageait le peuple de Dieu à prier. Nous avons « le Pain de Vie » maintenant, mais qui le partagera avec les millions d’enfants qui périssent ?

La tâche que Dieu nous confie est d’aller chercher les enfants là où ils se trouvent. Que Dieu dépose ce fardeau sur son peuple en tout lieu !

« Demandons-lui humblement ce que nous pouvons faire pour évangéliser les enfants ! »

J. Irvin OVERHOLTZER (Fondateur de l’Association pour l’Evangélisation des Enfants)

Source : Evangéliser les Enfants, est-ce bien Utile ? Sam DOHERTY (Édition spéciale 50 ans AEE France).